THEMES THAT YOU LIKE

All Night Long.

L.O.V.E

1. avril 2014

"It’s like you’re screaming but no one can hear. You almost feel ashamed that someone could be that important, that without them, you feel like nothing. No one will ever understand how much it hurts. You feel hopeless, like nothing can save you. And when it’s over and it’s gone, you almost wish that you could have all that bad stuff back so you can have the good"

We Found Love - Rihanna

D-14 (L)

CRAZY.STUPID.LOVE

12. décembre 2013

Hée, excuse-moi, viens t’assoir, juste 5 min tu vois.

Ouais, prend une clope et écoute moi ok ? Ça prendra pas longtemps. Je suis jamais longue à raconter ma vie.

Il n’y a rien de plus doux, rien de plus tendre, rien de plus savoureux et gouteux que ce que je vis en ce moment. 

J’saisis pas bien toutes les données d’un coup, je suis un peu frêle et tremblouillarde, en même temps, ça fait un bail que j’ai pas ressentis ces choses là.

Ça fait 10 petits mois que je le vois grandir, s’épanouir, vieillir et tu vois, j’trouve que y a rien de plus beau. Ses moindres gestes, ses moindres paroles, tout, tout est absolument parfait.

Pour te dire, j’aime même la manière dont ce gamin boude quand j’lui dis qu’il fait mal les choses.

Il a pas eu une vie facile, tu m’diras, il ne l’a toujours pas. Tout ses bobos, j’aimerais les lui prendre, en faire une grosses boules et les foutre au feu pour attiser la flamme. J’aimerais enlever tout ce brouillard dans sa tête, que ça sorte, qu’il le crie une bonne fois pour toute, et qu’après on en parle plus jamais, parce que ça ferait parti du passé.

Pendant un an et demi, qu’il m’a dit, il a pas eu de vie. Un an et demi avant moi. Ça veut dire, tout bas, tout petit comme ça, que je suis sa vie. Ouais gars, ça, ça n’a pas de prix.

- Laisse-moi tirer une taffe, vasy -

Ouais j’sais, c’est la même rengaine a chaque fois c’est ça que tu t’dis non ? Mais moi j’crois pas. Y’a quelque chose qui m’plait mieux, quelque chose qui fait qu’ça me parait plus aussi irréel, non, ça m’parrait évident ce truc là.

Ouais ce truc, tu sais qu’on prononce à demi-mot parce qu’on a toujours peur d’affronter la réalité. J’ai lutté bordel pour ne pas me l’avouer, pour ne pas LUI avouer. Et j’ai tenu. Ah si si, j’te jure j’ai tenu. J’ai rien dis, j’ai tenu ma langue jusqu’au bout, j’le regardais dans les yeux pas plus de deux secondes pour pas que ça soit cramé. 

Arrête de faire genre, je suis sure qu’a toi aussi ça t’est arrivé ce genre de truc là.

Ça commence par une A et ça fini par MOUR. Ah, tu vois que tu connais, j’le savais, en même temps t’es pas si con. 

J’l’ai pas cherché celui là, j’l’ai laissé venir tranquilou, comme si de rien était, et il s’est installé petit à petit dans ma vie, j’te jure que c’est vrai, j’ai rien fais de grandiose pour qu’il soit le mien.

Tu te rends compte, j’ai sa vie, son coeur, son amour entre mes mains. Et baam, une claque dans ma gueule, tu sais pourquoi toi ? Parce qu’il sait tout, j’lui ai rien caché, rien, absolument rien.

Il m’aime comme je suis a c’qu’il parait. Que c’est le passé, et que lui et moi, ça s’appelle présent et futur. 

J’ai rien vu venir, j’suis tombé dans le panneau comme ça …

Non, non je ne regrette rien. Je regrette pas de lui avoir soutirer un baiser, non penses-tu, j’en suis plutôt fière maintenant.

Quoi ? Et s’il l’avait pas voulu ? …. Ouais, j’y pense de temps en temps. J’me dis qu’ça s’trouve il a pas voulu être méchant et qu’a force il s’est habitué …. Mais frère, il m’a dis “je t’aime” …. et moi j’lui ai répondu qu’il était con. En fait, j’crois que j’ai été choqué qu’il me dise ça alors qu’il sait tout sur moi… En fait, j’ai jamais été aimée comme j’le suis actuellement. 

Pour te la faire courte, j’prend mon temps, après tout, on a tout le temps qu’on veut devant nous. J’le presse pas, j’me presse pas, on fait nos bails et on verra comme ça s’passe, mais plus l’temps passe, plus j’en suis accro. J’me dis qu’c’est la merde, j’vais faire comment le jour où ça s’passera mal, j’ferais comment moi. Tu vas encore me ramasser a la petite cuillère et j’s’rais là à pleurer comme j’sais pas quoi. Mais en fait, plus on avance et moins j’ai peur, c’est paradoxal comme truc mais je saurais pas t’l’expliquer. 

J’crois qu’en fait lui et moi, on a beaucoup trimés avant d’arriver à Nous, alors maintenant on laisse la place aux autres. Ouais, c’est aux autres de se prendre la tête, nous c’est bon, les galères on connait. 

 Quoi ? Encore plus court ? Ok, j’vais t’épargner tout le blabla mieleux sur l’amour c’est beau, j’ai des papillons dans le ventre etc … Mais ma vie, j’l’imagine pas sans lui. J’ai plus peur maintenant non. C’est avec lui qu’je veux vieillir, faire ma vie, vivre quoi.

Quand tu trouves ton âme soeur il faut se battre, et me battre, t’inquiètes j’sais l’faire ! Quoi ? J’suis une fille et alors ? Qu’est-ce que ça fait hein ?! Ouais j’préfère. 

Tu connais rien a la vie si tu connais pas ce sentiment là.

En fait, avant lui j’ai cru aimer vraiment, mais j’étais plus p’tite, j’savais pas c’que j’faisais.

Voilà, t’sais tout, merci d’m’avoir écouter. Ouais j’te revaudrais ça. 

Ta clope tu vas la finir ? 

CRAZY.STUPID.LOVE

" Cette fois c’était la dernièreTu peux croire que c’est qu’une criseMatte une dernière fois mon derrièreIl est à côté de mes valises. “Tous les même - Stromae
TAD-KOZH (L)
Kenavo TAD-KOZH (L)